l’Art est une blessure qui se termine en lumiĂšre –Georges Braque

Qui suis je?

Nature Based Art therapist. Hortitherapeute-Art thérapeute en français.

DiplomĂ©e en Hortitherapie/Jardins ThĂ©rapeutiques, formĂ©e aux Etats Unis et ancienne interne Ă  NYU hospital, ayant une expĂ©rience clinique professionelle dans les hĂŽpitaux de la ville de New York auprĂšs d’individus et de groupes neuro-diffĂ©renciĂ©s (autisme, alzheimers) et/ou souffrant d’handicaps divers physiques (hemiplegie, amputations) et psychiques (psychiatrisĂ©s, trauma post accident), ou Ă  la frontier des deux (addictions).

DiplĂŽmĂ©e de l’Ă©cole doctorale (DEA) de l’universitĂ© de Paris/ Ecole d’architecture-la Villette en rĂ©fĂ©rence aux paysages et jardins de soin pour enfant, je suis Ă©galement diplĂŽmĂ©e en Art ThĂ©rapie de la FacultĂ© de MĂ©decine Paris Descartes.

Depuis mon installation en France j’ai cumulĂ© plusieurs expĂ©riences cliniques. CrĂ©ation d’un programme d’art thĂ©rapie en soins de support medical auprĂšs de patients en hĂ©modialyse Ă  l’hĂŽpital privĂ© d’Antony.  Ensuite expĂ©rience professionnalisante Ă  l’HĂŽpital Psychiatrique Sainte Anne ou j’ai pu travailler dans l’atelier art thĂ©rapie-modelage pour accompagner les patients en ambulatoire. 

Par ailleurs j’ai contribuĂ© Ă  la vie associative. D’abord auprĂšs d’une structure d’accueil de jour de « psychiatrie citoyenne » de Boulogne ou la suivie de personnes marginalisĂ©s socialement se complexifie par des troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalitĂ©.  Ensuite à la Federation Francaise Jardins, Nature et SantĂ© (FFJNS) , association  professionnelle qui regroupe des personnes travaillant avec la Nature dans les milieux du soin dont je suis membre co-fondatrice et actuellement au bureau et conseil d’administration de la FFJNS.  Voici la presse amĂ©ricaine du milieu de l’hortitherapie qui en parle briĂšvement. Je suis aussi active auprĂšs de Collectif Perspective, association d’aide psycho-sociale Ă  tendance ethnopsychiatrie/interculturelle qui soutient des personnes « racisĂ©es ». Plus recemment je compte parmi les fondatrices du Collectif PsyNoirEs qui a su consolider son positionnement et insoufller une vie nouvelle dans ses actions en periode de pandemie Covid-19.  

Les cliniques de mon parcours?

À New York : neuro-rĂ©habilitation; oncologie pĂ©diatrique; cardiologie; Ă©pilepsie; psychiatrie; toxicomanie; gĂ©riatrie; en Ă©cole d’enfants autistes.

À Paris: dialyse; psychiatrie; en milieu psycho-social;  personnes les enfants et adultes surdouĂ©s, les personnes de la communte LGBTIAQ.

Pour un article sur mon arrivée en France, voir ici.

img_0731

Mes références

Intersectionelle, post-moderne dans ma lecture du sujet, pratiquant avec un filtre renseignĂ© par la recherche en trauma, attentive aux effets de pouvoir et des oppressions multiples s’exercant dans nos societies, mon approche psycho-sociale en hortitherapie se nourrit des psychothĂ©rapies Ă  mĂ©diations artistiques.

Je propose un travail d’enrichissement sensoriel et de rĂ©animation d’Ă©lan vitale Ă  travers la Nature et les processus de crĂ©ation artistiques.

Embrayant sur le processus de crĂ©ation on passe du temps (en) dehors  –littĂ©ralement, symboliquement et mĂ©taphoriquement– et Ă  cotĂ© de soi pour cheminer dans un processus se voulant thĂ©rapeutique. 

Je vous accueil  de ce fait dans un dĂ©placement de votre singularitĂ© de façon tangentiel. On contourne. On avance. On espiĂšgle le “Je par le Jeu” (Dr. Jean Pierre Klein, art thĂ©rapeute français). 

Nous nous mettons Ă  l’Ă©coute par l’intermĂ©diaire de ce corps en Ă©veille dans la crĂ©ation. Cette approche  entre le corps et la pensĂ©e, ce “se pencher” sur soi de maniĂšre sensorielle permet une exploration du prĂ©sent, de l’ĂȘtre prĂ©sent Ă  soi.  Mais Ă©galement de dĂ©passer l’intellectualisation, les pensĂ©es familiĂšres ou les Ă©motions qui nous tiennent en hĂŽtage quand on ne fait plus que rĂ©flĂ©chir sans fin, cogiter sans cesse et ruminer Ă  longueur de temps — habitudes qui engendrent le stress avec lequel nous avons parfois du mal Ă  composer.

Dans ce but et pour mieux vous servir, le cadre thĂ©orique qui sous-tend mes actes de prĂ©sence auprĂšs de vous puisent dans des sources de façon hĂ©tĂ©rodoxe toute en se posant sur une maitrise de la psychopathologie et sur la recherche empirique (Ă©vidence based research).  Parmi d’autres repĂšres plus fondamentales on peut citer:

-la biophilia de Edward O. Wilson (et d’Erich Fromm) qui avancent l’idĂ©e que les humains tendent/tentent Ă  chercher des liens avec d’autres formes de vie;

– l’ecopsychologie qui propose de renouer le rapport intime de l’humain  d’avec son environnement « non construit »;

-la psychologie des existentialistes humanistes de l’Ă©cole rogerienne et d’Irving Yalom

-l’Ă©cole britannique des object relations winnicottian

-le travail sur le métaphore de Georges Lakoff

-la pleine conscience et le sensory awareness notamment de Charlotte Selver

-la réflexion de Didier Anzieu sur le processus de création

mais aussi

-les afrofeministes americaines comme Lorde, hooks, Crenshaw

-les penseurs post coloniaux comme Fanon, Said, Bhabha, Mbembe

-new black thinkers Moten, Hartman, Ajari, Marriott

-les post structuralistes francais comme Foucault, Derrida, Cixous

-les theoretiens du genre et les penseurs Queer et Crip comme Butler, Preciado

Parcours abrégé

DiplĂŽme Universitaire FacultĂ© de MĂ©decine Paris Descartes/ HĂŽpital Ste Anne CMME —ThĂ©rapies Ă  mĂ©diation artistique

DiplĂŽme Universitaire New York Botanical Gardens/Excelsior University —Hortitherapie

DiplĂŽmĂ©e University for the Arts London –Design VĂ©gĂ©tal

Master/DEA (Bac+5) UniversitĂ© Paris I la Sorbonne/Ecole d’Architecture La Villette —Jardins Paysages Territoires

MaĂźtrise UniversitĂ© Paris VII DĂ©nis Diderot –Ethnologie

3 Stages de formation longue en MBSR (pleine conscience) avec  les membres du Mindfulness Méditation NY Collaborative  dont  Dr. Patricia Bloom, Jon Aaron, Amy Gross

origami-flowersStage en Sensory Awareness de Charlotte Selver avec de multiples intervenants dont Stefan Laeng-GiIlliat

Résidence Clinique en hortitherapie à Terrence Cardinal Cook Center, New York (addictologie) 

Résidence Clinique en hortitherapie à NYU Langone Medical Center/Rusk Réhabilitation (neuro-réhabilitation)

RĂ©sidence Clinique en Atelier Modelage CMME-psychiatrie, Hospital Sainte Anne

RĂ©sidence Clinique HĂŽpital PrivĂ© d’Antony, HĂ©modialyse et Endocrinologie

CrĂ©ation d’Ateliers PĂ©dagogiques, Arts de la fibre, Ecoles diverses, Londres

Free-lance en design floral, design Végétal et Installation

Free-Lance organisation et consultation en événementiel privé

 

Interventions et publications 

Au New York Botanical Gardens on enseigne l’hortitherapie. mars 2015

« Techniques-Mindfulness, stopping to smell the roses »,  in. The Profession and Practice of Horticultural Therapy (2018) Haller et al. , CRC Press, p. 163-165

« Urban Nature Therapy-Horticultural therapy and therapeutic gardens in urban health settings », presentation confĂ©rence pour The Nature of Cities Summit juin 2019, UniversitĂ© de Paris-Jussieu

L’Herbier Cyanotype. aout 2019

« The International Exchange: a conversation amongst Europeans » round table, 14th Grunberger Garden Therapy Days, Regional , National and International Paths, septembre 2019, Allemagne

Formatrice en hortitherapie pour Jiyan Foundation Chamachal Healing Gardens 2020-2022

En cours

Supervision mensuelle-analyse de ma pratique professionnelle avec artiste-psychologue, art thérapeute universitaire.

Co-vision avec pairs en art therapie, encadrement assure par un medecin psychiatre-art therapeute

Cure Psychanalytique avec lacanian confirmé.

Interventions estivales annuelles Ă  NYU Langone Medical Center/Rusk RĂ©habilitation auprĂšs d’enfants hĂ©miplĂ©giques.

img_0788

ArtWorks 

Comme pour toute art thĂ©rapeute, ma pratique artistique est continue. J’ai aussi le privilĂšge de traverser plusieurs terrains: Le plastique et la performance. Se dire hortitherapute/ art thĂ©rapeute exige d’ĂȘtre engagĂ©…les mains dans la terre, le coeur dans la crĂ©ation. Voila une sĂ©lection de mes explorations.

Le terrarium qui conte les voyages,  ou les boites vocales dites « bocales ».

Recherche texturée à partir de supports plastiques diverses, notamment la cendre, les os, les fleurs séchées, le plùtre, le saule, les tissus.

Ecriture du Song Cycle of Gypsy Dawn (violoncelle, voix, bass, poésie).

Vlog 9.39, les selfies mouvantes, autour de la disparition de l’annĂ©e mystĂšre 39.

Sketches of Disease, Landscapes of Bacteria. Une dérive automatique cartographique.

re-Creating the vasteness of Soil. Chemophotography

Performances diverses ( Collectif Is that Jazz;  Orsi/Walcott) écriture de textes,  notamment autour de Thelonius Monk avec la formation Ugly Beauty.

Assembler la terre: recherches en kintsugi

Je(ux) est un autre. Interventions vocales au Musee de la Carte Ăą Jouer autour de Rimbaud et en collaboration avec des femmes artistes, les Salonistas.

The Box Project Exhibition. Exposition collectif des Salonistas de Paris. The SPARC Gallery, Venice, California.

RĂ©sidence Artistique Brest 2021, Collaboration Machine Ă  Coudre/Sewing Machine, projet trans-Atlantique autour du rĂȘve, de l’Ă©criture automatique surrĂ©aliste, de l’improvisation en jazz.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s